Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive extra vierge

Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive extra vierge


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ajustez la grille du four à la position médiane et chauffez le four à 325 degrés F.

Fouetter la farine et le bicarbonate de soude dans un bol moyen; mettre de côté.

Ajouter les sucres, le sel et la vanille dans un bol avec l'huile d'olive extra vierge et fouetter jusqu'à ce qu'ils soient complètement incorporés.

Ajouter l'œuf et le jaune et fouetter jusqu'à ce que le mélange soit lisse et sans grumeaux de sucre, environ 30 secondes. Laisser reposer le mélange pendant 3 minutes, puis fouetter pendant 30 secondes. Répétez le processus de repos et de fouet 2 fois de plus jusqu'à ce que le mélange soit épais, lisse et brillant.

À l'aide d'une spatule en caoutchouc ou d'une cuillère en bois, incorporer le mélange de farine jusqu'à ce qu'il soit juste combiné, environ 1 minute. Incorporer les pépites de chocolat et les noix (le cas échéant), en remuant la pâte pour s'assurer qu'il ne reste aucune poche de farine.

À l'aide d'une cuillère à soupe, prélevez autant de pâte à biscuits que nécessaire pour obtenir la taille de biscuits que vous désirez. J'ai fait une grosse cuillère à soupe pour chaque cookie, ce qui équivaut à 2 feuilles de 12 cookies.

(facultatif) Ajoutez une pincée de Sel Espresso Brava ou d'autres sels de fleur de sel.

Cuire les biscuits 1 plaque à la fois jusqu'à ce que les biscuits soient dorés et encore gonflés, et que les bords aient commencé à prendre mais que les centres soient encore mous, 13 à 15 minutes.

Transférer la plaque à pâtisserie sur une grille; et laissez refroidir les cookies.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Différents ingrédients et techniques conviennent à différentes occasions et besoins, j'ai donc récemment décidé d'explorer mes options pour un cookie végétalien aux pépites de chocolat fabriqué à partir d'aliments de base uniquement, sans aucun ingrédient de commande spéciale, comme l'huile de noix de coco raffinée ou l'extrait de malt sec.

Remplacer l'épine dorsale beurrée d'un biscuit aux pépites de chocolat n'est pas une mince affaire, mais quel amoureux de la nourriture sérieux ne garde pas une belle bouteille d'huile d'olive extra vierge à portée de main ? Ce n'est peut-être pas un choix évident pour les cookies, mais écoutez-moi. Si vous fréquentez les restaurants italo-américains à une fréquence quelconque, vous remarquerez sans aucun doute de nombreux desserts sur le thème de l'huile d'olive, du gâteau à l'huile d'olive et des boules de gelato à l'huile d'olive aux truffes au chocolat enrichies d'huile d'olive comme mignardise.

Ces exemples ne font que montrer qu'une excellente huile d'olive a suffisamment d'arôme et de complexité pour se démarquer dans les bonbons, ainsi qu'une fraîcheur herbacée qui en fait également un excellent joueur de soutien.

En particulier pour ceux d'entre nous à la recherche d'une approche végétalienne ou sans produits laitiers des biscuits aux pépites de chocolat, ces caractéristiques font de l'huile d'olive extra vierge un concurrent sérieux, surtout si vous choisissez une marque qui vise un profil doux et moelleux, avec un richesse beurrée et un arôme qui n'est pas trop poivré ou pointu.

Si vous n'avez pas encore de marque préférée, notre guide d'achat d'huile d'olive peut vous aider à trouver une bouteille que vous aimerez. J'ai été satisfait d'une large gamme d'huiles d'olive pour cette recette, mais je trouve que Cobram Estate est une valeur sûre.

Si l'huile d'olive n'est pas votre confiture, quelle que soit sa douceur, cette recette fonctionne aussi bien avec l'huile de noisette, que vous avez peut-être laissée en faisant notre Nutella maison.

Comme mes biscuits aux pépites de chocolat végétaliens OG, cette recette repose sur une bouillie d'avoine pour agir comme un liant au lieu d'un œuf. Contrairement à de nombreuses alternatives aux œufs, l'avoine n'apporte pas de saveurs bancales à la table, juste une saveur de céréales neutre qui se fond parfaitement dans la pâte. Et cette option utilise des choses que vous avez probablement déjà dans votre cuisine en ce moment : des flocons d'avoine et de l'eau.

Ces deux ingrédients sont mélangés en une bouillie presque gélatineuse à l'aide de la puissance d'un mélangeur à immersion. En raison du petit volume de la bouillie d'avoine, cette technique n'est pas susceptible de réussir avec un robot culinaire ou un mixeur de comptoir, ou avec un mixeur plongeant en plastique branlant de 1976. (Voir notre revue des meilleurs mixeurs plongeants si vous êtes dans le marché pour un nouveau.)

Le mélange est ensuite filtré à travers un tamis à mailles fines pour éliminer les solides d'avoine, laissant derrière lui une suspension extrêmement épaisse mais satinée. Il est important d'obtenir la bonne texture ici, la technique peut échouer si vous utilisez le mauvais équipement ou si l'avoine n'est pas réduite en purée assez longtemps.

Mais c'est la seule étape, même un peu délicate, de la recette. Le reste est d'une simplicité embarrassante, si simple que vous n'aurez même pas besoin d'un batteur sur socle.

Tout ce qu'il faut, c'est un bol et un fouet, et un peu de patience pour bien mélanger le sucre brun clair, le sel, les agents levants et une pincée de cannelle (pour donner à la pâte une douce note d'épices chaudes).

Lorsque le mélange est bien combiné, ajoutez l'huile d'olive de votre choix, ainsi que l'extrait de vanille et la bouillie d'avoine préparée.

Fouetter jusqu'à consistance lisse, puis incorporer la farine tout usage.

Enfin, terminez en pétrissant à la main un assortiment de pépites de chocolat. Ici, je préfère utiliser un mélange de morceaux, de morceaux et de chips du commerce, dans quelques pourcentages de cacao différents pour ajouter une plus grande profondeur de saveur aux biscuits. Utilisez le mélange de votre choix ou consultez notre guide d'achat de pépites de chocolat pour certaines de mes marques et styles préférés.

Les barres de chocolat hachées peuvent également être utilisées à la place des pépites du commerce, un échange qui donne au chocolat une présence plus affirmée dans la pâte. Je recommande d'utiliser un assortiment similaire de pourcentages et de styles de cacao. Pour plus d'informations, consultez nos meilleurs choix pour les barres chocolatées des supermarchés.

À ce stade, la pâte semblera grasse et étrange, et le chocolat brillera étrangement sous un éclat d'huile d'olive. Mais ça va! La farine absorbera l'huile au fur et à mesure de la cuisson et cet étrange aspect lisse disparaîtra.

Répartissez les biscuits à l'aide d'une cuillère à soupe et disposez-les sur une demi-plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous constatez que des pépites se sont éjectées de la pâte, remettez-les à l'endroit où vous repérez une zone nue ou prenez des pépites de chocolat supplémentaires pour garnir la pâte.

Cuire au four à 350 °F (180 °C) jusqu'à ce que les biscuits soient bien gonflés, dorés d'un bord au centre et fermes au toucher sur les bords. Pour moi, cela représente généralement environ 15 minutes, mais (comme pour toute recette) cela variera d'une cuisine à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, tels que les spécificités de l'équipement impliqué, la température de la pâte, la taille exacte et régularité des portions, etc. Sans parler de votre propre goût en matière de texture de biscuit !

N'importe quel biscuit peut être rendu plus doux avec moins de cuisson, et n'importe quel biscuit peut être rendu plus croustillant avec plus de cuisson. Cela peut prendre un peu d'expérimentation pour trouver votre point idéal, donc, avec cette recette ou n'importe quelle autre, il peut être utile de faire cuire quelques biscuits d'essai avant de vous engager sur un temps de cuisson pour l'ensemble du lot.

Laissez les biscuits refroidir sur le plateau assez longtemps pour qu'ils prennent, puis dégustez-les doux et chauds, ou continuez à refroidir à température ambiante pour que les biscuits soient croustillants sur les bords (ou partout, s'ils ont été cuits plus longtemps).

Le résultat est une délicieuse variation de biscuits aux pépites de chocolat, avec le parfum et la richesse de l'huile d'olive et des éclats de chocolat fondant. Je les aime mieux quand ils sont croustillants sur les bords, mais doux et moelleux au milieu. Mais avec quelques ajustements du temps de cuisson, ils peuvent être tout ce que votre cœur désire.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Différents ingrédients et techniques conviennent à différentes occasions et besoins, j'ai donc récemment décidé d'explorer mes options pour un cookie végétalien aux pépites de chocolat fabriqué à partir d'aliments de base uniquement, sans aucun ingrédient de commande spéciale, comme l'huile de noix de coco raffinée ou l'extrait de malt sec.

Remplacer l'épine dorsale beurrée d'un biscuit aux pépites de chocolat n'est pas une mince affaire, mais quel amoureux de la nourriture sérieux ne garde pas une belle bouteille d'huile d'olive extra vierge à portée de main ? Ce n'est peut-être pas un choix évident pour les cookies, mais écoutez-moi. Si vous fréquentez les restaurants italo-américains à une fréquence quelconque, vous remarquerez sans aucun doute de nombreux desserts sur le thème de l'huile d'olive, du gâteau à l'huile d'olive et des boules de gelato à l'huile d'olive aux truffes au chocolat enrichies d'huile d'olive comme mignardise.

Ces exemples ne font que montrer qu'une excellente huile d'olive a suffisamment d'arôme et de complexité pour se démarquer dans les bonbons, ainsi qu'une fraîcheur herbacée qui en fait également un excellent joueur de soutien.

En particulier pour ceux d'entre nous à la recherche d'une approche végétalienne ou sans produits laitiers des biscuits aux pépites de chocolat, ces caractéristiques font de l'huile d'olive extra vierge un concurrent sérieux, surtout si vous choisissez une marque qui vise un profil doux et moelleux, avec un richesse beurrée et un arôme qui n'est pas trop poivré ou pointu.

Si vous n'avez pas encore de marque préférée, notre guide d'achat d'huile d'olive peut vous aider à trouver une bouteille que vous aimerez. J'ai été satisfait d'une large gamme d'huiles d'olive pour cette recette, mais je trouve que Cobram Estate est une valeur sûre.

Si l'huile d'olive n'est pas votre confiture, quelle que soit sa douceur, cette recette fonctionne aussi bien avec l'huile de noisette, que vous avez peut-être laissée en faisant notre Nutella maison.

Comme mes biscuits aux pépites de chocolat végétaliens OG, cette recette repose sur une bouillie d'avoine pour agir comme un liant au lieu d'un œuf. Contrairement à de nombreuses alternatives aux œufs, l'avoine n'apporte pas de saveurs bancales à la table, juste une saveur de céréales neutre qui se fond parfaitement dans la pâte. Et cette option utilise des choses que vous avez probablement déjà dans votre cuisine en ce moment : des flocons d'avoine et de l'eau.

Ces deux ingrédients sont mélangés en une bouillie presque gélatineuse à l'aide de la puissance d'un mélangeur à immersion. En raison du petit volume de la bouillie d'avoine, cette technique n'est pas susceptible de réussir avec un robot culinaire ou un mixeur de comptoir, ou avec un mixeur plongeant en plastique branlant de 1976. (Voir notre revue des meilleurs mixeurs plongeants si vous êtes dans le marché pour un nouveau.)

Le mélange est ensuite filtré à travers un tamis à mailles fines pour éliminer les solides d'avoine, laissant derrière lui une suspension extrêmement épaisse mais satinée. Il est important d'obtenir la bonne texture ici, la technique peut échouer si vous utilisez le mauvais équipement ou si l'avoine n'est pas réduite en purée assez longtemps.

Mais c'est la seule étape, même un peu délicate, de la recette. Le reste est d'une simplicité embarrassante, si simple que vous n'aurez même pas besoin d'un batteur sur socle.

Tout ce qu'il faut, c'est un bol et un fouet, et un peu de patience pour bien mélanger le sucre brun clair, le sel, les agents levants et une pincée de cannelle (pour donner à la pâte une douce note d'épices chaudes).

Lorsque le mélange est bien combiné, ajoutez l'huile d'olive de votre choix, ainsi que l'extrait de vanille et la bouillie d'avoine préparée.

Fouetter jusqu'à consistance lisse, puis incorporer la farine tout usage.

Enfin, terminez en pétrissant à la main un assortiment de pépites de chocolat. Ici, je préfère utiliser un mélange de morceaux, de morceaux et de chips du commerce, dans quelques pourcentages de cacao différents pour ajouter une plus grande profondeur de saveur aux biscuits. Utilisez le mélange de votre choix ou consultez notre guide d'achat de pépites de chocolat pour certaines de mes marques et styles préférés.

Les barres de chocolat hachées peuvent également être utilisées à la place des pépites du commerce, un échange qui donne au chocolat une présence plus affirmée dans la pâte. Je recommande d'utiliser un assortiment similaire de pourcentages et de styles de cacao. Pour plus d'informations, consultez nos meilleurs choix pour les barres chocolatées des supermarchés.

À ce stade, la pâte semblera grasse et étrange, et le chocolat brillera étrangement sous un éclat d'huile d'olive. Mais ça va! La farine absorbera l'huile au fur et à mesure de la cuisson et cet étrange aspect lisse disparaîtra.

Répartissez les biscuits à l'aide d'une cuillère à soupe et disposez-les sur une demi-plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous constatez que des pépites se sont éjectées de la pâte, remettez-les à l'endroit où vous repérez une zone nue ou prenez des pépites de chocolat supplémentaires pour garnir la pâte.

Cuire au four à 350 °F (180 °C) jusqu'à ce que les biscuits soient bien gonflés, dorés d'un bord au centre et fermes au toucher sur les bords. Pour moi, cela représente généralement environ 15 minutes, mais (comme pour toute recette) cela variera d'une cuisine à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, tels que les spécificités de l'équipement impliqué, la température de la pâte, la taille exacte et régularité des portions, etc. Sans parler de votre propre goût en matière de texture de biscuit !

N'importe quel biscuit peut être rendu plus doux avec moins de cuisson, et n'importe quel biscuit peut être rendu plus croustillant avec plus de cuisson. Cela peut prendre un peu d'expérimentation pour trouver votre point de mire personnel, donc, avec cette recette ou n'importe quelle autre, il peut être utile de faire cuire quelques biscuits d'essai avant de vous engager sur un temps de cuisson pour l'ensemble du lot.

Laissez les biscuits refroidir sur le plateau assez longtemps pour qu'ils prennent, puis dégustez-les doux et chauds, ou continuez à refroidir à température ambiante pour que les biscuits soient croustillants sur les bords (ou partout, s'ils ont été cuits plus longtemps).

Le résultat est une délicieuse variation de biscuits aux pépites de chocolat, avec le parfum et la richesse de l'huile d'olive et des éclats de chocolat fondant. Je les aime mieux quand ils sont croustillants sur les bords, mais doux et moelleux au milieu. Mais avec quelques ajustements du temps de cuisson, ils peuvent être tout ce que votre cœur désire.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Différents ingrédients et techniques conviennent à différentes occasions et besoins, j'ai donc récemment décidé d'explorer mes options pour un cookie végétalien aux pépites de chocolat fabriqué à partir d'aliments de base uniquement, sans aucun ingrédient de commande spéciale, comme l'huile de noix de coco raffinée ou l'extrait de malt sec.

Remplacer l'épine dorsale beurrée d'un biscuit aux pépites de chocolat n'est pas une mince affaire, mais quel amoureux de la nourriture sérieux ne garde pas une belle bouteille d'huile d'olive extra vierge à portée de main ? Ce n'est peut-être pas un choix évident pour les cookies, mais écoutez-moi. Si vous fréquentez les restaurants italo-américains à une fréquence quelconque, vous remarquerez sans aucun doute de nombreux desserts sur le thème de l'huile d'olive, du gâteau à l'huile d'olive et des boules de gelato à l'huile d'olive aux truffes au chocolat enrichies d'huile d'olive comme mignardise.

Ces exemples ne font que montrer qu'une excellente huile d'olive a suffisamment d'arôme et de complexité pour se démarquer dans les bonbons, ainsi qu'une fraîcheur herbacée qui en fait également un excellent joueur de soutien.

En particulier pour ceux d'entre nous à la recherche d'une approche végétalienne ou sans produits laitiers des biscuits aux pépites de chocolat, ces caractéristiques font de l'huile d'olive extra vierge un concurrent sérieux, surtout si vous choisissez une marque qui vise un profil doux et moelleux, avec un richesse beurrée et un arôme qui n'est pas trop poivré ou pointu.

Si vous n'avez pas encore de marque préférée, notre guide d'achat d'huile d'olive peut vous aider à trouver une bouteille que vous aimerez. J'ai été satisfait d'une large gamme d'huiles d'olive pour cette recette, mais je trouve que Cobram Estate est une valeur sûre.

Si l'huile d'olive n'est pas votre confiture, quelle que soit sa douceur, cette recette fonctionne aussi bien avec l'huile de noisette, que vous avez peut-être laissée en faisant notre Nutella maison.

Comme mes biscuits aux pépites de chocolat végétaliens OG, cette recette repose sur une bouillie d'avoine pour agir comme un liant au lieu d'un œuf. Contrairement à de nombreuses alternatives aux œufs, l'avoine n'apporte pas de saveurs bancales à la table, juste une saveur de céréales neutre qui se fond parfaitement dans la pâte. Et cette option utilise des choses que vous avez probablement déjà dans votre cuisine en ce moment : des flocons d'avoine et de l'eau.

Ces deux ingrédients sont mélangés en une bouillie presque gélatineuse à l'aide de la puissance d'un mélangeur à immersion. En raison du petit volume de la bouillie d'avoine, cette technique n'est pas susceptible de réussir avec un robot culinaire ou un mixeur de comptoir, ou avec un mixeur plongeant en plastique branlant de 1976. (Voir notre revue des meilleurs mixeurs plongeants si vous êtes dans le marché pour un nouveau.)

Le mélange est ensuite filtré à travers un tamis à mailles fines pour éliminer les solides d'avoine, laissant derrière lui une suspension extrêmement épaisse mais satinée. Il est important d'obtenir la bonne texture ici, la technique peut échouer si vous utilisez le mauvais équipement ou si l'avoine n'est pas réduite en purée assez longtemps.

Mais c'est la seule étape, même un peu délicate, de la recette. Le reste est d'une simplicité embarrassante, si simple que vous n'aurez même pas besoin d'un batteur sur socle.

Tout ce qu'il faut, c'est un bol et un fouet, et un peu de patience pour bien mélanger le sucre brun clair, le sel, les agents levants et une pincée de cannelle (pour donner à la pâte une douce note d'épices chaudes).

Lorsque le mélange est bien combiné, ajoutez l'huile d'olive de votre choix, ainsi que l'extrait de vanille et la bouillie d'avoine préparée.

Fouetter jusqu'à consistance lisse, puis incorporer la farine tout usage.

Enfin, terminez en pétrissant à la main un assortiment de pépites de chocolat. Ici, je préfère utiliser un mélange de morceaux, de morceaux et de chips du commerce, dans quelques pourcentages de cacao différents pour ajouter une plus grande profondeur de saveur aux biscuits. Utilisez le mélange de votre choix ou consultez notre guide d'achat de pépites de chocolat pour certaines de mes marques et styles préférés.

Les barres de chocolat hachées peuvent également être utilisées à la place des pépites du commerce, un échange qui donne au chocolat une présence plus affirmée dans la pâte. Je recommande d'utiliser un assortiment similaire de pourcentages et de styles de cacao. Pour plus d'informations, consultez nos meilleurs choix pour les barres chocolatées des supermarchés.

À ce stade, la pâte semblera grasse et étrange, et le chocolat brillera étrangement sous un éclat d'huile d'olive. Mais ça va! La farine absorbera l'huile au fur et à mesure de la cuisson et cet étrange aspect lisse disparaîtra.

Répartissez les biscuits à l'aide d'une cuillère à soupe et disposez-les sur une demi-plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous constatez que des pépites se sont éjectées de la pâte, remettez-les à l'endroit où vous repérez une zone nue ou prenez des pépites de chocolat supplémentaires pour garnir la pâte.

Cuire au four à 350 °F (180 °C) jusqu'à ce que les biscuits soient bien gonflés, dorés d'un bord au centre et fermes au toucher sur les bords. Pour moi, cela représente généralement environ 15 minutes, mais (comme pour toute recette) cela variera d'une cuisine à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, tels que les spécificités de l'équipement impliqué, la température de la pâte, la taille exacte et régularité des portions, etc. Sans parler de votre propre goût en matière de texture de biscuit !

N'importe quel biscuit peut être rendu plus doux avec moins de cuisson, et n'importe quel biscuit peut être rendu plus croustillant avec plus de cuisson. Cela peut prendre un peu d'expérimentation pour trouver votre point de mire personnel, donc, avec cette recette ou n'importe quelle autre, il peut être utile de faire cuire quelques biscuits d'essai avant de vous engager sur un temps de cuisson pour l'ensemble du lot.

Laissez les biscuits refroidir sur le plateau assez longtemps pour qu'ils prennent, puis dégustez-les doux et chauds, ou continuez à refroidir à température ambiante pour que les biscuits soient croustillants sur les bords (ou partout, s'ils ont été cuits plus longtemps).

Le résultat est une délicieuse variation de biscuits aux pépites de chocolat, avec le parfum et la richesse de l'huile d'olive et des éclats de chocolat fondant. Je les aime mieux quand ils sont croustillants sur les bords, mais doux et moelleux au milieu. Mais avec quelques ajustements du temps de cuisson, ils peuvent être tout ce que votre cœur désire.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Différents ingrédients et techniques conviennent à différentes occasions et besoins, j'ai donc récemment décidé d'explorer mes options pour un cookie végétalien aux pépites de chocolat fabriqué à partir d'aliments de base uniquement, sans aucun ingrédient de commande spéciale, comme l'huile de noix de coco raffinée ou l'extrait de malt sec.

Remplacer l'épine dorsale beurrée d'un biscuit aux pépites de chocolat n'est pas une mince affaire, mais quel amoureux de la nourriture sérieux ne garde pas une belle bouteille d'huile d'olive extra vierge à portée de main ? Ce n'est peut-être pas un choix évident pour les cookies, mais écoutez-moi. Si vous fréquentez les restaurants italo-américains à une fréquence quelconque, vous remarquerez sans aucun doute de nombreux desserts sur le thème de l'huile d'olive, du gâteau à l'huile d'olive et des boules de gelato à l'huile d'olive aux truffes au chocolat enrichies d'huile d'olive comme mignardise.

Ces exemples ne font que montrer qu'une excellente huile d'olive a suffisamment d'arôme et de complexité pour se démarquer dans les bonbons, ainsi qu'une fraîcheur herbacée qui en fait également un excellent joueur de soutien.

En particulier pour ceux d'entre nous à la recherche d'une approche végétalienne ou sans produits laitiers des biscuits aux pépites de chocolat, ces caractéristiques font de l'huile d'olive extra vierge un concurrent sérieux, surtout si vous choisissez une marque qui vise un profil doux et moelleux, avec un richesse beurrée et un arôme qui n'est pas trop poivré ou pointu.

Si vous n'avez pas encore de marque préférée, notre guide d'achat d'huile d'olive peut vous aider à trouver une bouteille que vous aimerez. J'ai été satisfait d'une large gamme d'huiles d'olive pour cette recette, mais je trouve que Cobram Estate est une valeur sûre.

Si l'huile d'olive n'est pas votre confiture, quelle que soit sa douceur, cette recette fonctionne aussi bien avec l'huile de noisette, que vous avez peut-être laissée en faisant notre Nutella maison.

Comme mes biscuits aux pépites de chocolat végétaliens OG, cette recette repose sur une bouillie d'avoine pour agir comme un liant au lieu d'un œuf. Contrairement à de nombreuses alternatives aux œufs, l'avoine n'apporte pas de saveurs bancales à la table, juste une saveur de céréales neutre qui se fond parfaitement dans la pâte. Et cette option utilise des choses que vous avez probablement déjà dans votre cuisine en ce moment : des flocons d'avoine et de l'eau.

Ces deux ingrédients sont mélangés en une bouillie presque gélatineuse à l'aide de la puissance d'un mélangeur à immersion. En raison du petit volume de la bouillie d'avoine, cette technique n'est pas susceptible de réussir avec un robot culinaire ou un mixeur de comptoir, ou avec un mixeur plongeant en plastique branlant de 1976. (Voir notre revue des meilleurs mixeurs plongeants si vous êtes dans le marché pour un nouveau.)

Le mélange est ensuite filtré à travers un tamis à mailles fines pour éliminer les solides d'avoine, laissant derrière lui une suspension extrêmement épaisse mais satinée. Il est important d'obtenir la bonne texture ici, la technique peut échouer si vous utilisez le mauvais équipement ou si l'avoine n'est pas réduite en purée assez longtemps.

Mais c'est la seule étape, même un peu délicate, de la recette. Le reste est d'une simplicité embarrassante, si simple que vous n'aurez même pas besoin d'un batteur sur socle.

Tout ce qu'il faut, c'est un bol et un fouet, et un peu de patience pour bien mélanger le sucre brun clair, le sel, les agents levants et une pincée de cannelle (pour donner à la pâte une douce note d'épices chaudes).

Lorsque le mélange est bien combiné, ajoutez l'huile d'olive de votre choix, ainsi que l'extrait de vanille et la bouillie d'avoine préparée.

Fouetter jusqu'à consistance lisse, puis incorporer la farine tout usage.

Enfin, terminez en pétrissant à la main un assortiment de pépites de chocolat. Ici, je préfère utiliser un mélange de morceaux, de morceaux et de chips du commerce, dans quelques pourcentages de cacao différents pour ajouter une plus grande profondeur de saveur aux biscuits. Utilisez le mélange de votre choix ou consultez notre guide d'achat de pépites de chocolat pour certaines de mes marques et styles préférés.

Les barres de chocolat hachées peuvent également être utilisées à la place des pépites du commerce, un échange qui donne au chocolat une présence plus affirmée dans la pâte. Je recommande d'utiliser un assortiment similaire de pourcentages et de styles de cacao. Pour plus d'informations, consultez nos meilleurs choix pour les barres chocolatées des supermarchés.

À ce stade, la pâte semblera grasse et étrange, et le chocolat brillera étrangement sous un éclat d'huile d'olive. Mais ça va! La farine absorbera l'huile au fur et à mesure de la cuisson et cet étrange aspect lisse disparaîtra.

Répartissez les biscuits à l'aide d'une cuillère à soupe et disposez-les sur une demi-plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous constatez que des pépites se sont éjectées de la pâte, remettez-les à l'endroit où vous repérez une zone nue ou prenez des pépites de chocolat supplémentaires pour garnir la pâte.

Cuire au four à 350 °F (180 °C) jusqu'à ce que les biscuits soient bien gonflés, dorés d'un bord au centre et fermes au toucher sur les bords. Pour moi, cela représente généralement environ 15 minutes, mais (comme pour toute recette) cela variera d'une cuisine à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, tels que les spécificités de l'équipement impliqué, la température de la pâte, la taille exacte et régularité des portions, etc. Sans parler de votre propre goût en matière de texture de biscuit !

N'importe quel biscuit peut être rendu plus doux avec moins de cuisson, et n'importe quel biscuit peut être rendu plus croustillant avec plus de cuisson. Cela peut prendre un peu d'expérimentation pour trouver votre point idéal, donc, avec cette recette ou n'importe quelle autre, il peut être utile de faire cuire quelques biscuits d'essai avant de vous engager sur un temps de cuisson pour l'ensemble du lot.

Laissez les biscuits refroidir sur le plateau assez longtemps pour qu'ils prennent, puis dégustez-les doux et chauds, ou continuez à refroidir à température ambiante pour que les biscuits soient croustillants sur les bords (ou partout, s'ils ont été cuits plus longtemps).

Le résultat est une délicieuse variation de biscuits aux pépites de chocolat, avec le parfum et la richesse de l'huile d'olive et des éclats de chocolat fondant. Je les aime mieux quand ils sont croustillants sur les bords, mais doux et moelleux au milieu. Mais avec quelques ajustements du temps de cuisson, ils peuvent être tout ce que votre cœur désire.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Différents ingrédients et techniques conviennent à différentes occasions et besoins, j'ai donc récemment décidé d'explorer mes options pour un cookie végétalien aux pépites de chocolat fabriqué à partir d'aliments de base uniquement, sans aucun ingrédient de commande spéciale, comme l'huile de noix de coco raffinée ou l'extrait de malt sec.

Remplacer l'épine dorsale beurrée d'un biscuit aux pépites de chocolat n'est pas une mince affaire, mais quel amoureux de la nourriture sérieux ne garde pas une belle bouteille d'huile d'olive extra vierge à portée de main ? Ce n'est peut-être pas un choix évident pour les cookies, mais écoutez-moi. Si vous fréquentez les restaurants italo-américains à une fréquence quelconque, vous remarquerez sans aucun doute de nombreux desserts sur le thème de l'huile d'olive, du gâteau à l'huile d'olive et des boules de gelato à l'huile d'olive aux truffes au chocolat enrichies d'huile d'olive comme mignardise.

Ces exemples ne font que montrer qu'une excellente huile d'olive a suffisamment d'arôme et de complexité pour se démarquer dans les bonbons, ainsi qu'une fraîcheur herbacée qui en fait également un excellent joueur de soutien.

En particulier pour ceux d'entre nous à la recherche d'une approche végétalienne ou sans produits laitiers des biscuits aux pépites de chocolat, ces caractéristiques font de l'huile d'olive extra vierge un concurrent sérieux, surtout si vous choisissez une marque qui vise un profil doux et moelleux, avec un richesse beurrée et un arôme qui n'est pas trop poivré ou pointu.

Si vous n'avez pas encore de marque préférée, notre guide d'achat d'huile d'olive peut vous aider à trouver une bouteille que vous aimerez. J'ai été satisfait d'une large gamme d'huiles d'olive pour cette recette, mais je trouve que Cobram Estate est une valeur sûre.

Si l'huile d'olive n'est pas votre confiture, quelle que soit sa douceur, cette recette fonctionne aussi bien avec l'huile de noisette, que vous avez peut-être laissée en faisant notre Nutella maison.

Comme mes biscuits aux pépites de chocolat végétaliens OG, cette recette repose sur une bouillie d'avoine pour agir comme un liant au lieu d'un œuf. Contrairement à de nombreuses alternatives aux œufs, l'avoine n'apporte pas de saveurs bancales à la table, juste une saveur de céréales neutre qui se fond parfaitement dans la pâte. Et cette option utilise des choses que vous avez probablement déjà dans votre cuisine en ce moment : des flocons d'avoine et de l'eau.

Ces deux ingrédients sont mélangés en une bouillie presque gélatineuse à l'aide de la puissance d'un mélangeur à immersion. En raison du petit volume de la bouillie d'avoine, cette technique n'est pas susceptible de réussir avec un robot culinaire ou un mixeur de comptoir, ou avec un mixeur plongeant en plastique branlant de 1976. (Voir notre revue des meilleurs mixeurs plongeants si vous êtes dans le marché pour un nouveau.)

Le mélange est ensuite filtré à travers un tamis à mailles fines pour éliminer les solides d'avoine, laissant derrière lui une suspension extrêmement épaisse mais satinée. Il est important d'obtenir la bonne texture ici, la technique peut échouer si vous utilisez le mauvais équipement ou si l'avoine n'est pas réduite en purée assez longtemps.

Mais c'est la seule étape, même un peu délicate, de la recette. Le reste est d'une simplicité embarrassante, si simple que vous n'aurez même pas besoin d'un batteur sur socle.

Tout ce qu'il faut, c'est un bol et un fouet, et un peu de patience pour bien mélanger le sucre brun clair, le sel, les agents levants et une pincée de cannelle (pour donner à la pâte une douce note d'épices chaudes).

Lorsque le mélange est bien combiné, ajoutez l'huile d'olive de votre choix, ainsi que l'extrait de vanille et la bouillie d'avoine préparée.

Fouetter jusqu'à consistance lisse, puis incorporer la farine tout usage.

Enfin, terminez en pétrissant à la main un assortiment de pépites de chocolat. Ici, je préfère utiliser un mélange de morceaux, de morceaux et de chips du commerce, dans quelques pourcentages de cacao différents pour ajouter une plus grande profondeur de saveur aux biscuits. Utilisez le mélange de votre choix ou consultez notre guide d'achat de pépites de chocolat pour certaines de mes marques et styles préférés.

Les barres de chocolat hachées peuvent également être utilisées à la place des pépites du commerce, un échange qui donne au chocolat une présence plus affirmée dans la pâte. Je recommande d'utiliser un assortiment similaire de pourcentages et de styles de cacao. Pour plus d'informations, consultez nos meilleurs choix pour les barres chocolatées des supermarchés.

À ce stade, la pâte semblera grasse et étrange, et le chocolat brillera étrangement sous un éclat d'huile d'olive. Mais ça va! La farine absorbera l'huile au fur et à mesure de la cuisson et cet étrange aspect lisse disparaîtra.

Répartissez les biscuits à l'aide d'une cuillère à soupe et disposez-les sur une demi-plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous constatez que des pépites se sont éjectées de la pâte, remettez-les à l'endroit où vous repérez une zone nue ou prenez des pépites de chocolat supplémentaires pour garnir la pâte.

Cuire au four à 350 °F (180 °C) jusqu'à ce que les biscuits soient bien gonflés, dorés d'un bord au centre et fermes au toucher sur les bords. Pour moi, cela représente généralement environ 15 minutes, mais (comme pour toute recette) cela variera d'une cuisine à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, tels que les spécificités de l'équipement impliqué, la température de la pâte, la taille exacte et régularité des portions, etc. Sans parler de votre propre goût en matière de texture de biscuit !

N'importe quel biscuit peut être rendu plus doux avec moins de cuisson, et n'importe quel biscuit peut être rendu plus croustillant avec plus de cuisson. Cela peut prendre un peu d'expérimentation pour trouver votre point de mire personnel, donc, avec cette recette ou n'importe quelle autre, il peut être utile de faire cuire quelques biscuits d'essai avant de vous engager sur un temps de cuisson pour l'ensemble du lot.

Laissez les biscuits refroidir sur le plateau assez longtemps pour qu'ils prennent, puis dégustez-les doux et chauds, ou continuez à refroidir à température ambiante pour que les biscuits soient croustillants sur les bords (ou partout, s'ils ont été cuits plus longtemps).

Le résultat est une délicieuse variation de biscuits aux pépites de chocolat, avec le parfum et la richesse de l'huile d'olive et des éclats de chocolat fondant. Je les aime mieux quand ils sont croustillants sur les bords, mais doux et moelleux au milieu. Mais avec quelques ajustements du temps de cuisson, ils peuvent être tout ce que votre cœur désire.


Biscuits aux pépites de chocolat à l'huile d'olive : Just Pantry Staples, totalement végétalien

J'ai peut-être abordé les cookies végétaliens aux pépites de chocolat dans le passé, mais je ne suis pas du genre à me contenter d'une approche unique pour quoi que ce soit. Different ingredients and techniques suit different occasions and needs, so I recently set out to explore my options for a vegan chocolate chip cookie made from pantry staples alone, without any special-order ingredients, like refined coconut oil or dry malt extract.

Replacing the buttery backbone of a chocolate chip cookie is no small feat, but what serious food lover doesn't keep a nice bottle of extra-virgin olive oil on hand? It may not be an obvious choice for cookies, but hear me out. If you hit up Italian-American restaurants with any sort of frequency, you'll no doubt spot olive oil–themed desserts aplenty, from olive oil cake and scoops of olive oil gelato to chocolate truffles spiked with olive oil as mignardises.

These examples only go to show that a great olive oil has enough aroma and complexity to stand on its own in sweets, along with a grassy freshness that makes it an excellent supporting player as well.

Particularly for those of us on the lookout for a vegan or dairy-free approach to chocolate chip cookies, these traits make extra-virgin olive oil a strong contender—especially if you choose a brand that aims for a soft and mellow profile, with a buttery richness and an aroma that isn't too peppery or sharp.

If you don't have a favorite brand already, our guide to buying olive oil can help you find a bottle you'll love. I've been happy with a wide range of olive oils for this recipe, but find Cobram Estate to be a safe bet.

If olive oil isn’t your jam, regardless of how mild it may be, this recipe works equally well with hazelnut oil—which you might have left over from making our homemade Nutella.

Like my OG vegan chocolate chip cookies, this recipe relies on an oat slurry to act as a binder in lieu of an egg. Unlike many egg alternatives, oats don't bring any wonky flavors to the table, just a neutral cereal flavor that blends seamlessly into the dough. And this option makes use of things you likely already have in your kitchen right now: rolled oats and water.

These two ingredients are blitzed into an almost gelatinous slurry using the power of an immersion blender. Due to the small volume of the oat slurry, this technique is not likely to succeed with a food processor or countertop blender, or with some rickety plastic immersion blender from 1976. (See our review of the best immersion blenders if you're in the market for a new one.)

The mixture is then strained through a fine-mesh sieve to remove the oat solids, leaving behind an extremely thick but satiny-smooth slurry. It's important to achieve the right texture here the technique can fail if you use the wrong equipment, or if the oats aren't puréed long enough.

But it's the only even remotely tricky step in the recipe. The rest is embarrassingly simple—so simple, you won't even need a stand mixer.

All it takes is a bowl and a whisk, and a bit of patience to thoroughly combine the light brown sugar, salt, leavening agents, and a pinch of cinnamon (to lend the dough a soft note of warm spice).

When the mixture is well combined, add your olive oil of choice, along with vanilla extract and the prepared oat slurry.

Whisk until smooth, then stir in the all-purpose flour.

Finally, finish by kneading in an assortment of chocolate chips by hand. Here, I prefer to use a blend of chunks, morsels, and commercial chips, in a few different cacao percentages to add a greater depth of flavor to the cookies. Use whatever sort of blend you like, or check out our guide to buying chocolate chips for some of my favorite brands and styles.

Chopped chocolate bars can also be used in place of commercial chips, a swap that gives the chocolate a more assertive presence in the dough I recommend using a similar assortment of cacao percentages and styles. For more information, see our top picks for supermarket chocolate bars.

At this stage, the dough will seem oily and strange, and the chocolate will glisten weirdly under a sheen of olive oil. But that's okay! The flour will absorb the oil as it bakes, and that odd slickness will disappear.

Portion the cookies out using a two-tablespoon scoop, and arrange them on a parchment-lined half-sheet pan. If you find that any of the chips have ejected themselves from the dough, poke them back in wherever you spot a bare patch, or grab some extra chocolate chips to garnish the dough.

Bake at 350°F (180°C) until the cookies are nicely puffed, golden from edge to center, and firm to the touch around the edges. For me, this generally works out to be about 15 minutes, but (as with any recipe) this will vary from kitchen to kitchen depending on a host of factors, such as the specifics of the equipment involved, dough temperature, the exact size and evenness of the portions, and so on. Not to mention your own taste in cookie texture!

Any cookie can be made softer with less baking, and any cookie can be made crisper with more baking. It can take a little experimentation to find your personal sweet spot, so, with this or any recipe, it may help to bake off a few trial cookies before you commit to a bake time for the whole batch.

Let the cookies cool on the tray long enough to set, then enjoy them soft and warm, or continue cooling to room temperature so the cookies can crisp around the edges (or throughout, if they were baked longer).

The result is a delicious variation on chocolate chip cookies, with the fragrance and richness of olive oil and pops of gooey chocolate throughout. I like them best when they're crisp around the edges, yet soft and chewy in the middle. But with some adjustments to the bake time, they can be whatever your heart desires.


Olive Oil Chocolate Chip Cookies: Just Pantry Staples, Totally Vegan

I may have tackled vegan chocolate chip cookies in the past, but I'm not one to settle on a single approach to anything. Different ingredients and techniques suit different occasions and needs, so I recently set out to explore my options for a vegan chocolate chip cookie made from pantry staples alone, without any special-order ingredients, like refined coconut oil or dry malt extract.

Replacing the buttery backbone of a chocolate chip cookie is no small feat, but what serious food lover doesn't keep a nice bottle of extra-virgin olive oil on hand? It may not be an obvious choice for cookies, but hear me out. If you hit up Italian-American restaurants with any sort of frequency, you'll no doubt spot olive oil–themed desserts aplenty, from olive oil cake and scoops of olive oil gelato to chocolate truffles spiked with olive oil as mignardises.

These examples only go to show that a great olive oil has enough aroma and complexity to stand on its own in sweets, along with a grassy freshness that makes it an excellent supporting player as well.

Particularly for those of us on the lookout for a vegan or dairy-free approach to chocolate chip cookies, these traits make extra-virgin olive oil a strong contender—especially if you choose a brand that aims for a soft and mellow profile, with a buttery richness and an aroma that isn't too peppery or sharp.

If you don't have a favorite brand already, our guide to buying olive oil can help you find a bottle you'll love. I've been happy with a wide range of olive oils for this recipe, but find Cobram Estate to be a safe bet.

If olive oil isn’t your jam, regardless of how mild it may be, this recipe works equally well with hazelnut oil—which you might have left over from making our homemade Nutella.

Like my OG vegan chocolate chip cookies, this recipe relies on an oat slurry to act as a binder in lieu of an egg. Unlike many egg alternatives, oats don't bring any wonky flavors to the table, just a neutral cereal flavor that blends seamlessly into the dough. And this option makes use of things you likely already have in your kitchen right now: rolled oats and water.

These two ingredients are blitzed into an almost gelatinous slurry using the power of an immersion blender. Due to the small volume of the oat slurry, this technique is not likely to succeed with a food processor or countertop blender, or with some rickety plastic immersion blender from 1976. (See our review of the best immersion blenders if you're in the market for a new one.)

The mixture is then strained through a fine-mesh sieve to remove the oat solids, leaving behind an extremely thick but satiny-smooth slurry. It's important to achieve the right texture here the technique can fail if you use the wrong equipment, or if the oats aren't puréed long enough.

But it's the only even remotely tricky step in the recipe. The rest is embarrassingly simple—so simple, you won't even need a stand mixer.

All it takes is a bowl and a whisk, and a bit of patience to thoroughly combine the light brown sugar, salt, leavening agents, and a pinch of cinnamon (to lend the dough a soft note of warm spice).

When the mixture is well combined, add your olive oil of choice, along with vanilla extract and the prepared oat slurry.

Whisk until smooth, then stir in the all-purpose flour.

Finally, finish by kneading in an assortment of chocolate chips by hand. Here, I prefer to use a blend of chunks, morsels, and commercial chips, in a few different cacao percentages to add a greater depth of flavor to the cookies. Use whatever sort of blend you like, or check out our guide to buying chocolate chips for some of my favorite brands and styles.

Chopped chocolate bars can also be used in place of commercial chips, a swap that gives the chocolate a more assertive presence in the dough I recommend using a similar assortment of cacao percentages and styles. For more information, see our top picks for supermarket chocolate bars.

At this stage, the dough will seem oily and strange, and the chocolate will glisten weirdly under a sheen of olive oil. But that's okay! The flour will absorb the oil as it bakes, and that odd slickness will disappear.

Portion the cookies out using a two-tablespoon scoop, and arrange them on a parchment-lined half-sheet pan. If you find that any of the chips have ejected themselves from the dough, poke them back in wherever you spot a bare patch, or grab some extra chocolate chips to garnish the dough.

Bake at 350°F (180°C) until the cookies are nicely puffed, golden from edge to center, and firm to the touch around the edges. For me, this generally works out to be about 15 minutes, but (as with any recipe) this will vary from kitchen to kitchen depending on a host of factors, such as the specifics of the equipment involved, dough temperature, the exact size and evenness of the portions, and so on. Not to mention your own taste in cookie texture!

Any cookie can be made softer with less baking, and any cookie can be made crisper with more baking. It can take a little experimentation to find your personal sweet spot, so, with this or any recipe, it may help to bake off a few trial cookies before you commit to a bake time for the whole batch.

Let the cookies cool on the tray long enough to set, then enjoy them soft and warm, or continue cooling to room temperature so the cookies can crisp around the edges (or throughout, if they were baked longer).

The result is a delicious variation on chocolate chip cookies, with the fragrance and richness of olive oil and pops of gooey chocolate throughout. I like them best when they're crisp around the edges, yet soft and chewy in the middle. But with some adjustments to the bake time, they can be whatever your heart desires.


Olive Oil Chocolate Chip Cookies: Just Pantry Staples, Totally Vegan

I may have tackled vegan chocolate chip cookies in the past, but I'm not one to settle on a single approach to anything. Different ingredients and techniques suit different occasions and needs, so I recently set out to explore my options for a vegan chocolate chip cookie made from pantry staples alone, without any special-order ingredients, like refined coconut oil or dry malt extract.

Replacing the buttery backbone of a chocolate chip cookie is no small feat, but what serious food lover doesn't keep a nice bottle of extra-virgin olive oil on hand? It may not be an obvious choice for cookies, but hear me out. If you hit up Italian-American restaurants with any sort of frequency, you'll no doubt spot olive oil–themed desserts aplenty, from olive oil cake and scoops of olive oil gelato to chocolate truffles spiked with olive oil as mignardises.

These examples only go to show that a great olive oil has enough aroma and complexity to stand on its own in sweets, along with a grassy freshness that makes it an excellent supporting player as well.

Particularly for those of us on the lookout for a vegan or dairy-free approach to chocolate chip cookies, these traits make extra-virgin olive oil a strong contender—especially if you choose a brand that aims for a soft and mellow profile, with a buttery richness and an aroma that isn't too peppery or sharp.

If you don't have a favorite brand already, our guide to buying olive oil can help you find a bottle you'll love. I've been happy with a wide range of olive oils for this recipe, but find Cobram Estate to be a safe bet.

If olive oil isn’t your jam, regardless of how mild it may be, this recipe works equally well with hazelnut oil—which you might have left over from making our homemade Nutella.

Like my OG vegan chocolate chip cookies, this recipe relies on an oat slurry to act as a binder in lieu of an egg. Unlike many egg alternatives, oats don't bring any wonky flavors to the table, just a neutral cereal flavor that blends seamlessly into the dough. And this option makes use of things you likely already have in your kitchen right now: rolled oats and water.

These two ingredients are blitzed into an almost gelatinous slurry using the power of an immersion blender. Due to the small volume of the oat slurry, this technique is not likely to succeed with a food processor or countertop blender, or with some rickety plastic immersion blender from 1976. (See our review of the best immersion blenders if you're in the market for a new one.)

The mixture is then strained through a fine-mesh sieve to remove the oat solids, leaving behind an extremely thick but satiny-smooth slurry. It's important to achieve the right texture here the technique can fail if you use the wrong equipment, or if the oats aren't puréed long enough.

But it's the only even remotely tricky step in the recipe. The rest is embarrassingly simple—so simple, you won't even need a stand mixer.

All it takes is a bowl and a whisk, and a bit of patience to thoroughly combine the light brown sugar, salt, leavening agents, and a pinch of cinnamon (to lend the dough a soft note of warm spice).

When the mixture is well combined, add your olive oil of choice, along with vanilla extract and the prepared oat slurry.

Whisk until smooth, then stir in the all-purpose flour.

Finally, finish by kneading in an assortment of chocolate chips by hand. Here, I prefer to use a blend of chunks, morsels, and commercial chips, in a few different cacao percentages to add a greater depth of flavor to the cookies. Use whatever sort of blend you like, or check out our guide to buying chocolate chips for some of my favorite brands and styles.

Chopped chocolate bars can also be used in place of commercial chips, a swap that gives the chocolate a more assertive presence in the dough I recommend using a similar assortment of cacao percentages and styles. For more information, see our top picks for supermarket chocolate bars.

At this stage, the dough will seem oily and strange, and the chocolate will glisten weirdly under a sheen of olive oil. But that's okay! The flour will absorb the oil as it bakes, and that odd slickness will disappear.

Portion the cookies out using a two-tablespoon scoop, and arrange them on a parchment-lined half-sheet pan. If you find that any of the chips have ejected themselves from the dough, poke them back in wherever you spot a bare patch, or grab some extra chocolate chips to garnish the dough.

Bake at 350°F (180°C) until the cookies are nicely puffed, golden from edge to center, and firm to the touch around the edges. For me, this generally works out to be about 15 minutes, but (as with any recipe) this will vary from kitchen to kitchen depending on a host of factors, such as the specifics of the equipment involved, dough temperature, the exact size and evenness of the portions, and so on. Not to mention your own taste in cookie texture!

Any cookie can be made softer with less baking, and any cookie can be made crisper with more baking. It can take a little experimentation to find your personal sweet spot, so, with this or any recipe, it may help to bake off a few trial cookies before you commit to a bake time for the whole batch.

Let the cookies cool on the tray long enough to set, then enjoy them soft and warm, or continue cooling to room temperature so the cookies can crisp around the edges (or throughout, if they were baked longer).

The result is a delicious variation on chocolate chip cookies, with the fragrance and richness of olive oil and pops of gooey chocolate throughout. I like them best when they're crisp around the edges, yet soft and chewy in the middle. But with some adjustments to the bake time, they can be whatever your heart desires.


Olive Oil Chocolate Chip Cookies: Just Pantry Staples, Totally Vegan

I may have tackled vegan chocolate chip cookies in the past, but I'm not one to settle on a single approach to anything. Different ingredients and techniques suit different occasions and needs, so I recently set out to explore my options for a vegan chocolate chip cookie made from pantry staples alone, without any special-order ingredients, like refined coconut oil or dry malt extract.

Replacing the buttery backbone of a chocolate chip cookie is no small feat, but what serious food lover doesn't keep a nice bottle of extra-virgin olive oil on hand? It may not be an obvious choice for cookies, but hear me out. If you hit up Italian-American restaurants with any sort of frequency, you'll no doubt spot olive oil–themed desserts aplenty, from olive oil cake and scoops of olive oil gelato to chocolate truffles spiked with olive oil as mignardises.

These examples only go to show that a great olive oil has enough aroma and complexity to stand on its own in sweets, along with a grassy freshness that makes it an excellent supporting player as well.

Particularly for those of us on the lookout for a vegan or dairy-free approach to chocolate chip cookies, these traits make extra-virgin olive oil a strong contender—especially if you choose a brand that aims for a soft and mellow profile, with a buttery richness and an aroma that isn't too peppery or sharp.

If you don't have a favorite brand already, our guide to buying olive oil can help you find a bottle you'll love. I've been happy with a wide range of olive oils for this recipe, but find Cobram Estate to be a safe bet.

If olive oil isn’t your jam, regardless of how mild it may be, this recipe works equally well with hazelnut oil—which you might have left over from making our homemade Nutella.

Like my OG vegan chocolate chip cookies, this recipe relies on an oat slurry to act as a binder in lieu of an egg. Unlike many egg alternatives, oats don't bring any wonky flavors to the table, just a neutral cereal flavor that blends seamlessly into the dough. And this option makes use of things you likely already have in your kitchen right now: rolled oats and water.

These two ingredients are blitzed into an almost gelatinous slurry using the power of an immersion blender. Due to the small volume of the oat slurry, this technique is not likely to succeed with a food processor or countertop blender, or with some rickety plastic immersion blender from 1976. (See our review of the best immersion blenders if you're in the market for a new one.)

The mixture is then strained through a fine-mesh sieve to remove the oat solids, leaving behind an extremely thick but satiny-smooth slurry. It's important to achieve the right texture here the technique can fail if you use the wrong equipment, or if the oats aren't puréed long enough.

But it's the only even remotely tricky step in the recipe. The rest is embarrassingly simple—so simple, you won't even need a stand mixer.

All it takes is a bowl and a whisk, and a bit of patience to thoroughly combine the light brown sugar, salt, leavening agents, and a pinch of cinnamon (to lend the dough a soft note of warm spice).

When the mixture is well combined, add your olive oil of choice, along with vanilla extract and the prepared oat slurry.

Whisk until smooth, then stir in the all-purpose flour.

Finally, finish by kneading in an assortment of chocolate chips by hand. Here, I prefer to use a blend of chunks, morsels, and commercial chips, in a few different cacao percentages to add a greater depth of flavor to the cookies. Use whatever sort of blend you like, or check out our guide to buying chocolate chips for some of my favorite brands and styles.

Chopped chocolate bars can also be used in place of commercial chips, a swap that gives the chocolate a more assertive presence in the dough I recommend using a similar assortment of cacao percentages and styles. For more information, see our top picks for supermarket chocolate bars.

At this stage, the dough will seem oily and strange, and the chocolate will glisten weirdly under a sheen of olive oil. But that's okay! The flour will absorb the oil as it bakes, and that odd slickness will disappear.

Portion the cookies out using a two-tablespoon scoop, and arrange them on a parchment-lined half-sheet pan. If you find that any of the chips have ejected themselves from the dough, poke them back in wherever you spot a bare patch, or grab some extra chocolate chips to garnish the dough.

Bake at 350°F (180°C) until the cookies are nicely puffed, golden from edge to center, and firm to the touch around the edges. For me, this generally works out to be about 15 minutes, but (as with any recipe) this will vary from kitchen to kitchen depending on a host of factors, such as the specifics of the equipment involved, dough temperature, the exact size and evenness of the portions, and so on. Not to mention your own taste in cookie texture!

Any cookie can be made softer with less baking, and any cookie can be made crisper with more baking. It can take a little experimentation to find your personal sweet spot, so, with this or any recipe, it may help to bake off a few trial cookies before you commit to a bake time for the whole batch.

Let the cookies cool on the tray long enough to set, then enjoy them soft and warm, or continue cooling to room temperature so the cookies can crisp around the edges (or throughout, if they were baked longer).

The result is a delicious variation on chocolate chip cookies, with the fragrance and richness of olive oil and pops of gooey chocolate throughout. I like them best when they're crisp around the edges, yet soft and chewy in the middle. But with some adjustments to the bake time, they can be whatever your heart desires.


Olive Oil Chocolate Chip Cookies: Just Pantry Staples, Totally Vegan

I may have tackled vegan chocolate chip cookies in the past, but I'm not one to settle on a single approach to anything. Different ingredients and techniques suit different occasions and needs, so I recently set out to explore my options for a vegan chocolate chip cookie made from pantry staples alone, without any special-order ingredients, like refined coconut oil or dry malt extract.

Replacing the buttery backbone of a chocolate chip cookie is no small feat, but what serious food lover doesn't keep a nice bottle of extra-virgin olive oil on hand? It may not be an obvious choice for cookies, but hear me out. If you hit up Italian-American restaurants with any sort of frequency, you'll no doubt spot olive oil–themed desserts aplenty, from olive oil cake and scoops of olive oil gelato to chocolate truffles spiked with olive oil as mignardises.

These examples only go to show that a great olive oil has enough aroma and complexity to stand on its own in sweets, along with a grassy freshness that makes it an excellent supporting player as well.

Particularly for those of us on the lookout for a vegan or dairy-free approach to chocolate chip cookies, these traits make extra-virgin olive oil a strong contender—especially if you choose a brand that aims for a soft and mellow profile, with a buttery richness and an aroma that isn't too peppery or sharp.

If you don't have a favorite brand already, our guide to buying olive oil can help you find a bottle you'll love. I've been happy with a wide range of olive oils for this recipe, but find Cobram Estate to be a safe bet.

If olive oil isn’t your jam, regardless of how mild it may be, this recipe works equally well with hazelnut oil—which you might have left over from making our homemade Nutella.

Like my OG vegan chocolate chip cookies, this recipe relies on an oat slurry to act as a binder in lieu of an egg. Unlike many egg alternatives, oats don't bring any wonky flavors to the table, just a neutral cereal flavor that blends seamlessly into the dough. And this option makes use of things you likely already have in your kitchen right now: rolled oats and water.

These two ingredients are blitzed into an almost gelatinous slurry using the power of an immersion blender. Due to the small volume of the oat slurry, this technique is not likely to succeed with a food processor or countertop blender, or with some rickety plastic immersion blender from 1976. (See our review of the best immersion blenders if you're in the market for a new one.)

The mixture is then strained through a fine-mesh sieve to remove the oat solids, leaving behind an extremely thick but satiny-smooth slurry. It's important to achieve the right texture here the technique can fail if you use the wrong equipment, or if the oats aren't puréed long enough.

But it's the only even remotely tricky step in the recipe. The rest is embarrassingly simple—so simple, you won't even need a stand mixer.

All it takes is a bowl and a whisk, and a bit of patience to thoroughly combine the light brown sugar, salt, leavening agents, and a pinch of cinnamon (to lend the dough a soft note of warm spice).

When the mixture is well combined, add your olive oil of choice, along with vanilla extract and the prepared oat slurry.

Whisk until smooth, then stir in the all-purpose flour.

Finally, finish by kneading in an assortment of chocolate chips by hand. Here, I prefer to use a blend of chunks, morsels, and commercial chips, in a few different cacao percentages to add a greater depth of flavor to the cookies. Use whatever sort of blend you like, or check out our guide to buying chocolate chips for some of my favorite brands and styles.

Chopped chocolate bars can also be used in place of commercial chips, a swap that gives the chocolate a more assertive presence in the dough I recommend using a similar assortment of cacao percentages and styles. For more information, see our top picks for supermarket chocolate bars.

At this stage, the dough will seem oily and strange, and the chocolate will glisten weirdly under a sheen of olive oil. But that's okay! The flour will absorb the oil as it bakes, and that odd slickness will disappear.

Portion the cookies out using a two-tablespoon scoop, and arrange them on a parchment-lined half-sheet pan. If you find that any of the chips have ejected themselves from the dough, poke them back in wherever you spot a bare patch, or grab some extra chocolate chips to garnish the dough.

Bake at 350°F (180°C) until the cookies are nicely puffed, golden from edge to center, and firm to the touch around the edges. For me, this generally works out to be about 15 minutes, but (as with any recipe) this will vary from kitchen to kitchen depending on a host of factors, such as the specifics of the equipment involved, dough temperature, the exact size and evenness of the portions, and so on. Not to mention your own taste in cookie texture!

Any cookie can be made softer with less baking, and any cookie can be made crisper with more baking. It can take a little experimentation to find your personal sweet spot, so, with this or any recipe, it may help to bake off a few trial cookies before you commit to a bake time for the whole batch.

Let the cookies cool on the tray long enough to set, then enjoy them soft and warm, or continue cooling to room temperature so the cookies can crisp around the edges (or throughout, if they were baked longer).

The result is a delicious variation on chocolate chip cookies, with the fragrance and richness of olive oil and pops of gooey chocolate throughout. I like them best when they're crisp around the edges, yet soft and chewy in the middle. But with some adjustments to the bake time, they can be whatever your heart desires.


Voir la vidéo: Quinoa Coconut Biscuits. Gluten free BiscuitsJiaa Kitchen (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Nigul

    Une pensée très précieuse

  2. Jamal

    Certes, cette opinion remarquable

  3. Cunningham

    D'où me vient la noblesse ?

  4. Nenris

    Il me semble, qu'est-ce qu'il a déjà été discuté, utilisez la recherche dans un forum.

  5. Bealohydig

    Les mots sont plus gros!



Écrire un message